ETM
Le plaisir de raconter mes voyages, surtout ceux qui ne se passent pas dans des conditions "normales" et puis aussi le recit au jour le jour de mes randonnés Tunisienne

Un Voyage très, très humide. Aout Sept 2003
Après un long périple a travers la France via la Bretagne, la Vendée, Toulouse et les Pyrénées ou je retrouvai Michel et Marco de la Rando ETM 3003. Direction Marseille, le tour de la Corse en camping sauvage, je me retrouve a Cannes pour une p’tite fête de famille. Puis le retour sur la capitale doit se faire.

Il est 15H quand fin prêt, sous un soleil radieux, je quitte Cannes et la Grande bleue.
La Transalp est chargée et je suis prêt a faire 980 Km d’une traite, qui je n’en doute pas vont être long.
J’avais décidé de partir en fin de journée afin de ne pas subir la chaleur caniculaire qui m’avait suivie depuis le début de ce grand tour de France et de Corse ou cela fut parfois difficile.


Au Péage de Salon de Provence un orage me tombe dessus. Brusque et violent comme souvent dans cette région.
L’autoroute est rapidement recouverte de plusieurs centimètres d’eau. Cela m’amuse et je ne met pas mon sur- pantalon de pluie me disant que dans quelques minutes tout ca va être fini et que je sécherai bien vite!
Et la c’est l’erreur de ce voyage! Les trombes d’eau n’en finissent pas, elles sont de plus en plus fortes! Je suis rincé!
J’ai l’impression d’être dans une machine à laver. Je m’arrête pour mettre mon sur- pantalon, mais un peu trop tard.
Le jean est trempé, mes chaussettes baignent, et le reste aussi. Tant pis, je continue ma route.
Toute la remonté de la vallée du Rhône se fera dans des conditions d’apocalypses! Trombes d’eau, vents violents, éclairs, tonnerre, chaussées inondées, visibilité nulle par endroit.
Sur une aire d’autoroute je rencontre des gars qui venaient de participer a une concentre de Harley.
L’état de leurs Santiags et de leurs blousons fait pitié! Le déluge me suivra jusqu'à Lyon. Il est 23 H! 8Heures pour parcourir 450 klms! J’ai faim, j'ai soif, et je suis transi de froid.

Puisque la pluie a cessé a la sortie de Lyon, je décide de changer de vêtements. Mais je comprends vite que mon sac de voyage qui était arrimé derrière moi à subit un lavage complet. Tout est complètement trempé.
Si je ne suis pas sec pour finir ces 520 bornes qui me restent à faire je serai mort de froid sous peu ! Trempé jusqu’au slip je décide de sortir de l’autoroute afin de trouver une laverie ou j’ai l’intention de mettre mes vêtements dans un sèche linge.
L’idée me semble génial, simple et peu coûteuse. Mais ne cherchez pas ce genre de service à 23 H dans Villefranche!
Y a pas, closed ! Désespéré je reprends l’autoroute et je m’arrête dans une station services.
Un Sandwich infâme, deux cafés chauds me redonnent quelques calories perdues.
Le sèche mains des toilettes va fonctionner pendant 45 mn! Presque a poil dans les toilettes! Spectacle surprenant pour tout le monde.
J’arrive tant bien que mal à obtenir un taux d’humidité acceptable pour mes vêtements et pour moi-même. Un long trajet me reste à faire et j’en ai un peu ras le bol.
Heureusement il ne pleut plus, même qu’il fait beau puisque je vois les étoiles et une très belle pleine lune. Mais il fait un peu frais quand même. Il est minuit passé.
Ce voyage pour lequel je voulais prendre mon temps me devient très pénible. Je suis pressé d’en finir et je mets les gaz, l’aiguille frôle la zone rouge.

3 H du matin j’arrive au péage de Fleury. J’ veux rétrograder les vitesses…..Crac! Plus d’embrayage! Merde!!!
Je les descends a la volées (merci Honda de faire quand même de bonnes boites) Point mort, B.A.U pour voir la cause de ce problème.
Câble HS! Bon, tant pis, faut rentrer comme ça! Je pousse la bécane, saute dessus, et met la seconde.
Ca marche! Je passe le péage de la même façon et rentre à Mantes sans Problème.
Heureusement y a pas trop de circulation a cette heure.4H 30 du Mat, j’arrive chez moi complètement vidé frigorifié;!
970 klms en 13h30!! Une douche très chaude, un café idem, et direction la couette.

C’est promis, juré, je ne referai plus ça! Encore que ! L’avantage de ce genre de voyage, c’est que l’on s’en souvient longtemps.

Votre moto est belle! Vous la bichonnez!! Alors bichonnez votre femme en lui offrant un beau cadeaux sur lingerie sexy and accessoires